Les neufs lois de la relation amoureuse heureuse

Si quelqu’un pouvait vous offrir sur un plateau la liste des étapes à suivre pour vivre heureux en couple jusqu’à la fin de vos jours, vous les suivriez probablement à la lettre, n’est-ce pas? Alors, assoyez-vous un instant et prenez le temps de bien les assimiler car ces étapes, les voici.

On pense souvent, à tort, que les relations de couple sont par définition difficiles et compliquées. Lors de nos premières relations amoureuses, on rencontre tellement d’obstacles que l’on finit par croire que, d’une histoire à une autre, les hommes sont tous pareils et que ça ne sert à rien de forcer les choses. Pourtant, quand on est un peu plus mature et que l’on acquiert de la sagesse, les gros problèmes nous paraissent tout à coup plus légers, moins insurmontables. En fait, il existe des lois fondamentales qui, si elles sont suivies avec précaution, ont le pouvoir de nous guider vers des sommets de bonheur en couple jusque-là insoupçonnés. Juste à les lire, vous réaliserez probablement combien vous vous êtes fait la vie dure en amour par le passé.

Loi nº 1

N’aimez qu’une personne qui vous aime en retour

Suivre ce simple conseil a le pouvoir d’éviter à une grande majorité de gens environ 95% des peines amoureuses qu’ils pourraient vivre au cours de leur vie. L’autre 5 % vient des relations où une personne nous aime alors que, malheureusement, nous ne l’aimons pas du tout. Plusieurs femmes, mais aussi quelques hommes, ont cette fâcheuse habitude de croire que, si elles (ils) y mettent tous les efforts, elles (ils) réussiront à faire en sorte que l’homme (la femme) indépendant(e) et non disponible dont elles (ils) sont folles (fous) finira par les aimer en retour. Ces femmes chassent des hommes (et vice versa) qui ne s’engagent jamais sérieusement dans une relation avec l’espoir vain qu’elles (ils) réussiront à les faire changer. Ces relations ne fonctionnent évidemment jamais, ce qui pousse ces personnes à pourchasser une autre passion impossible et ainsi de suite. Ce besoin de poursuivre des personnes inaccessibles est causé par une multitude de facteurs en passant par des problèmes non résolus avec le père ou la mère à un besoin inné de sensations fortes. Heureusement, vous n’avez pas à subir des années de thérapie pour vous sortir de ce comportement répétitif. Il faut seulement changer un peu votre perception du genre de personne que vous voulez et à laquelle vous pensez avoir droit. Vous devez apprendre à vous convaincre que vous méritez une relation heureuse. Pour vous sentir plus passionné(e) de la vie et plus amoureux(se) de vous-même, commencez par prendre un risque ou par réaliser un rêve que vous chérissez depuis longtemps. Votre nouvelle estime de vous-même vous aidera à vous sentir si plein(e) de potentiel que vous n’aurez plus aucune envie de vous contenter de votre rôle de «moitié d’un couple misérable».

Loi nº 2

Le sexe compte… énormément!

Le débat a pris des proportions inégalées : qu’est-ce qui est le plus important, l’amour ou le sexe ? Selon moi, la seule réponse possible est : les deux. L’un ne va pas sans l’autre dans une relation satisfaisante. Peut-être que vous pourriez arriver à aimer un homme (une femme) pour lequel (laquelle) vous n’avez aucune attirance sexuelle, mais pourquoi le voudriez-vous? Si l’on prend pour acquis que votre partenaire et vous avez déjà beaucoup d’autres points en communs, une bonne chimie sexuelle peut vous aider à communiquer quand les mots ne réussissent plus à le faire. Le sexe est une chose sur laquelle vous pouvez être en accord même lorsque vos mondes semblent tout à fait opposés l’un à l’autre. Souvent, pour bien des couples, le sexe est le meilleur moyen de communication. Au lieu de simplement demander à votre partenaire d’exprimer en mots comment il (elle) se sent ou d’essayer de résoudre un conflit en discutant, faites l’amour. Les femmes sont naturellement portées à parler plutôt qu’à agir en cas de conflit mais, pour l’homme, il est plus facile d’exprimer ses sentiments en faisant l’amour plutôt qu’en discutant. Garder ce qui se passe dans la chambre à coucher en santé est une partie essentielle de toute relation heureuse. Répétez : pas seulement heureux, pas seulement ensemble, mais heureux ensemble. Finalement, malgré tous les compromis que chaque relation de couple requiert, votre relation n’est pas toute votre vie. Plus vous investirez dans ce qui vous appartient en propre, plus vous aurez de choses à partager avec l’autre quand vous êtes ensemble. Voilà la définition du bonheur : seul et l’un avec l’autre.

Loi nº 3

Plus vous avez de points en commun, plus il vous sera facile de vous accorder

Oui, c’est vrai, les contrastes s’attirent, et non, vous ne devez pas vous attendre à ce que votre partenaire devienne le sosie de votre meilleur(e) ami(e). Bien sûr, c’est aussi ridicule de laisser tomber un homme (une femme) qui est merveilleux (se) au lit simplement parce qu’il (elle) a des goûts différents en matière de films. Pourtant, si vous avez envie d’une relation à long terme, vivre à l’opposé l’un de l’autre sur le plan culturel, intellectuel et spirituel peut gâcher toutes vos chances de rester ensemble. Que ce soit sur la façon dont ils ont été élevés ou sur leurs projets de vie futurs, moins il y a de différences entre les partenaires, moins nombreuses seront les sources de conflit. C’est ce qui se ressemble et se rejoint entre deux personnes qui, à la longue, tient les amoureux ensemble.

rencontre amoureuses

Loi nº 4

L’ennui est un problème qui ne peut être surmonté

Peu importe à quel point il (elle) peut être beau (belle), riche ou gentil(le), s’il (elle) vous ennuie, courez! Malgré les apparences, ce conseil pourrait être beaucoup plus utile dans votre relation que la majorité des sages recommandations que l’on entend habituellement. Mais attention! Gentil(le) n’égale pas toujours ennuyant(e). De même, vous n’avez pas à endurer l’ennui seulement parce que vous voulez être bien traité(e). Tout ce que vous avez à faire, c’est de trouver un homme (une femme) qui est à la fois adorable et excitant(e)! Dès que vous mettrez en marche votre radar sur ce type d’homme (de femme), vous réaliserez qu’ils (elles) sont partout. Il suffit de les dénicher!

Loi nº 5

Décidez des règles dès le début du jeu

Si vous voulez un engagement sérieux ou même un mariage, ne prétendez pas ne rechercher que du plaisir et du sexe. Et si vous désirez un mariage dans lequel les partenaires partagent de façon égale les tâches ménagères, faites la vaisselle avec lui dès (OK, peut-être pas la première) la deuxième fois où vous l’invitez à souper. Vous vous préparez à être malheureux(se) si vous n’expliquez pas clairement vos attentes dès le départ. Puis, les attentes déçues produisent les peines les plus déchirantes.

Loi nº 6

S’il lui a fait à elle, il vous le fera probablement à vous (et vice versa)

Peut-être pas tout de suite, peut-être pas de la même façon, mais une personne qui a fait des choses méchantes à plusieurs conjoints(es) par le passé est susceptible de répéter ce comportement. Bien sûr, dès qu’on a plus de seize ans, on est presque certain d’avoir, dans notre dossier personnel, des actions dont on n’est pas très fier(e) aujourd’hui. Soyez honnête avec lui (elle) et gardez un œil avisé sur son passé. S’il (elle) a déjà laissé plusieurs personnes, mais qu’il (elle) a aussi été largué(e) à quelques reprises, s’il (elle) a déjà eu des relations à long terme en plus de quelques-unes de courte durée, s’il (elle) a encore de l’amitié pour un(e) ex ou deux, alors vous pouvez lui donner sa chance sans crainte.

Loi nº 7

Une fois que vous avez trouvé l’amour, ouvrez votre cœur

Votre désir d’avoir des enfants, votre peur de l’échec dans votre carrière, le véritable budget que vous mettez mensuellement sur l’achat de vêtements, allez-y, partagez tout ça avec lui (elle). L’intimité véritable est risquée, mais tellement excitante. Être capable de créer un haut degré d’intimité dans son couple est la clé du bonheur. Trouver un(e) partenaire de vie auquel (à laquelle) on peut tout confier nous aide à nous sentir accepté(e) et aimé(e). Ce n’est qu’en prenant le risque d’ouvrir notre cœur que l’on peut atteindre cette félicité en couple.

Loi nº 8

S’il (elle) gagne, cela ne veut pas dire que vous perdez

Souvent, dans un couple, on compétitionne l’un contre l’autre pour obtenir ce que l’on veut et pour gagner, même lorsque cela concerne des petites choses auxquelles, au fond, on ne tient pas vraiment. Si vous avez déjà fini par menacer votre conjoint(e) de divorce ou de séparation après une engueulade au sujet du poulet ou du bœuf que vous mangerez pour souper, vous comprenez sûrement de quoi je parle ici. Cette attitude s’appelle «la lutte pour le pouvoir». Cette lutte n’est pas un désaccord au sujet d’un problème dans le couple, c’est une discussion pour savoir qui aura le dernier mot sur le sujet en question. Bien sûr, toutes les discussions dans la relation ne sont pas des luttes pour le pouvoir. Bien des couples se disputent sur des sujets importants comme les enfants, le sexe ou l’argent. La solution? Au lieu de penser à votre relation comme à un contrat où les problèmes sont vus constamment de façon différente, pensez plutôt au meilleur intérêt des deux parties. Oublier un instant vos envies personnelles en vous concentrant sur les rêves et les buts que vous partagez en tant que couple vous sera d’un grand secours pour régler ces luttes pour le pouvoir qui entretiennent la discorde. Plus facile à dire qu’à faire? Bien entendu, mais ça vaut vraiment la peine d’essayer.

Loi nº 9

Ne laissez pas le «nous» éliminer le «moi»

Vous avez déjà entendu ce conseil plusieurs fois, mais il est bon de le répéter : si vous voulez être heureux avec quelqu’un, vous devez d’abord être heureux avec vous-même. Une grosse partie du bonheur à deux consiste à garder ce qui nous satisfait personnellement comme des amis(es) que vous aimez (mais qui ne sont pas nécessairement ses préférés), des intérêts que vous poursuiviez avant de le (la) rencontrer (et qui ne l’intéresseront jamais) ou d’autres choses qui vous donnent de l’énergie et du dynamisme (mais dont votre partenaire ne pourrait moins se soucier).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *